Introduction

Le tabac était consommé en République Démocratique du Congo avant la colonisation du Pays par le Royaume de la Belgique sous forme de cigarettes roulées dans des feuilles de Bananier et d’autres plantes, des enveloppes d’épis de maïs, dans des pipes, etc., en poudre à aspirer par les narines ou à placer entre les dents et les lèvres.

L’industrie de tabac s’est développée et a modernisé sa production sous forme des cigarettes. Des campagnes de promotion, de parrainage et de marketing se sont intensifiées à travers le pays, et avec plus d’intensité dans les grandes villes. A la suite de la mondialisation de l’épidémie de tabagisme, l’Organisation Mondiale de la Santé a élaboré la Convention-cadre pour la lutte antitabac (OMS, 2005.).

Depuis 7 ans, la R.D. Congo a ratifié la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac. Ainsi, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le CDC d’Atlanta et Canadian Public Health Association ont initié le Système d’Enquête Globale du Tabagisme en vue d’assister les Etats membres à effectuer la surveillance épidémiologique et le monitorage du tabagisme (Warren C., 2008). C’est dans ce cadre qu’une étude a été menée dans 25 écoles de la ville de Kinshasa et 25 écoles de Lubumbashi auprès des 1.167 élèves de 13 à 15 ans à Kinshasa et 689 à Lubumbashi

Il résulte de cette étude les données suivantes :

Prévalence du tabagisme

Les élèves ont commencé à fumer à partir des âges présentés dans le tableau IV. Une proportion de 22,3 % (20,6 % – 24,2 %) d’élèves de Kinshasa et 24,6 % (22,5 % – 26,8 %) de ceux de  Lubumbashi avaient déjà fumé les cigarettes.

Tableau I. Age de la première expérience de la cigarette.

Age de la 1ère expérience Kinshasa Lubumbashi
Jamais fumé 86,1% (84,5%-87,6%) 82,6 % (80,6 % – 84,4 %)
7 ans ou moins 2,1% (1,5%-2,9%) 1,7 % (1,2 % – 2,5 %)
8 ou 9 ans 1,0% (0,6%-1,6%) 2,4 % (1,7 % – 3,3 %)
10 ou 11 ans 1,7% (1,2%-2,4%) 3,4 % (2,6 % – 4,4 %)
12 ou 13 ans 3,6 % (2,9 % – 4,6 %) 3,8 % (2,9 % – 4,8 %)
14 ou 15 ans 3,3 % (2,6 % – 4,2 %) 3,2 % (2,4 % – 4,2 %)
16 ans 1,5 % (1,5 % – 2,9 %) 3,1 % (2,3 % – 4,1 %)

Source : Enquête GYTS-RDC, (Banza L. et coll.,  2008)

La prévalence du tabagisme chez les jeunes élèves est aussi importante à Kinshasa qu’à Lubumbashi. Les enfants de plus en plus jeunes sont entraînés dans la consommation des produits de tabac. Ils commencent à fumer avant l’âge de 7 ans.

Tableau II. Exposition à la fumée de tabac dans l’environnement

Fumeurs proches Kinshasa Lubumbashi
Les deux parents 8,1 % (7,0 % – 9,4 %)  2,5 % (1,8 % – 3,4 %)
Le père 9,0 % (7,9 % –  10,4 %)  12,2 % (10,7 % – 13,9 %)
La mère  0,8 % (0,5 % –  1,3 %)  0,4 % (0,1 % – 0,8 %)
L’enfant ignore 8,2 % (7,1 % – 9,5 %) 6,6 % (5,5 % –  7,9 %)
Quelques amis 15,7 % (14,2 % –  17,3 %) 15,9 % (14,2 % –  17,7 %)
La plupart d’amis 6,5 % (5,5 % –  7,6 %)  4,3 % (3,4 % – 5,4 %)
Tous les amis 3,1 % (2,5 % –  4,0 %) 1,7 % (1,1 % –  2,4 %)

Source : Enquête GYTS-RDC, (Banza L.et coll.,  2008)

Ce tableau montre que 15,7 % d’enfants ont quelques amis qui fument et 8 à 9,0 % ont les parents qui fument du tabac. Une proportion importante des enfants est exposée à la fumée de tabac dans l’environnement aussi bien à la maison que dans des lieux publics.

En tenant compte du sexe :

Tableau III. Prévalence de la consommation de Tabac selon le  sexe dans les 2 villes

Prévalence Kinshasa Lubumbashi
Total Garçons Filles Total Garçons Filles
Fument tout produit de tabac 33,6 % 36,5 % 29,3 % 28,0 % 32,5 % 22,0 %
Fument les cigarettes 8,2 % 11,7 % 3,6 % 7,5 % 10,0 % 4,6 %
Fument les autres produits de tabac 28,9 % 29,3 % 27,6 % 24,8 % 29,3 % 19,1 %
Ont déjà fumé 19,5 % 27,5 % 9,0 % 19,0 % 26,1 % 10,6 %
Sont prêts à fumer 30,0 % 19,3 %

Source : Enquête GYTS-RDC, (Banza L. et coll.,  2008)

La consommation des produits de tabac divers est de 28,9% chez les élèves de Kinshasa contre 24,8% dans la ville de Lubumbashi comme le montre le tableau ci-haut.

Pour plus d’informations, cliquez ici http://www.who.int/fctc/reporting/Annex2_GYTS_report_2008.pdf